skip to Main Content
Nouvelles Des Peuples De La Sierra

Nouvelles des peuples de la Sierra

Comme de nombreux autres pays, la Colombie a adopté des mesures de confinement. Pour se prémunir contre la pandémie, les communautés de la Sierra évitent aussi tout déplacement et surtout les contacts avec les “extérieurs”. Particulièrement exposés, de par leur grande vulnérabilité aux virus extérieurs et l’absence quasi totale de moyens médicaux, les Kogis, les Arhuacos et les Wiwas ont été invités par les autorités spirituelles traditionnelles à ne pas prononcer le nom de cette nouvelle maladie, afin de ne pas l’attirer sur leur territoire.

Aux risques de propagation de la maladie s’ajoute le problème de l’insécurité avec la présence dans la région de groupes armés, toujours actifs malgré l’épidémie. Récemment, les peuples de la Sierra ont aussi dû faire face à de violents incendies, mais qui ont pu être maitrisés, après avoir avoir causé des dégâts importants.

Avec l’aide de nos correspondants en Colombie, nous essayons d’évaluer au mieux les risques de contamination, les besoins sur place et la meilleure façon de porter assistance aux communautés avec lesquelles nous sommes en lien.

Photo : Tiago Lage

Back To Top