skip to Main Content

La Sierra Nevada de Santa Marta

Héritiers directs de la société Pré-Colombienne des Tayronas, avec les Arhuacos (Ijkas), les Wiwas (Arsarios) et les Kankuamos, les Kogis (Kagabas) vivent repliés dans les hautes vallées de la Sierra Nevada de Santa Marta où ils observent les « petits frères », ainsi qu’ils appellent les non-indigènes, déchirer les trames de la vie. La Sierra Nevada de Santa Marta est considérée comme un des plus importants hotspots de biodiversité au Monde. Mer, montagnes, glaciers, pajamos, forêt tropicale, vents alizés,  tissent sur les versants de la sierra, une étonnante diversité d’écosystèmes, dont la faune et la flore recèlent encore nombres de mystères.

Située à l’extrême Nord de la Colombie, La Sierra Nevada de Santa Marta est la plus haute montagne du monde en bordure de mer (près de 5800 m d’altitude à 42 kms de la mer des caraïbes). Sa localisation en bordure de mer, sa forme, une pyramide aux parois vertigineuses de 80 km de côté qui s’étend sur une surface de près de 12 230 km², la variété de ses climats, font de cette île montagneuse, cernée par la mer et les déserts, un monde à part. A ce jour, ce sont 13 « formations végétales » ou « écosystèmes » qui ont été répertoriés. Dans les parties de hautes et moyennes altitudes, on rencontre 96 espèces de plantes endémiques. La Sierra occupe 1,48 % de la surface du pays, elle concentre 35% des espèces d’oiseaux vivant en Colombie et près 7% des espèces d’oiseaux vivant sur la planète. Il s’agit du « hot spot » de biodiversité le plus irremplaçable au monde pour la conservation des espèces menacées selon les études de l’UICN.

Back To Top